NEWSLETTER

Les questions marquées d'un * sont requises.
All4pack Packplus South PackPlus Emballage & Manutention

E-commerce et drive : les codes de l'emballage doivent changer

MANUTENTION : la logistique urbaine

Les Membres du COMITE PACK EXPERTS d’EMBALLAGE 2014, réunis pour une séance de travail animée par Annette FREIDINGER-LEGAY, Expert international en Emballage et Conditionnement et Consultante pour le salon EMBALLAGE 2014, relèvent que les nouveaux circuits du e-commerce et du drive bousculent les fonctions classiques des emballages et qu’une meilleure connaissance du cycle de vie des emballages secondaires et tertiaires permettrait de les concevoir et de les utiliser dans la perspective d’une économie circulaire.

Ce constat impose de revoir les codes de l’emballage actuel, du primaire au tertiaire, en tenant compte des exigences propres à chaque circuit (e-commerce et drive) et en optimisant globalement logistique et manutention.

Quel emballage pour le e-commerce et le drive ?

L’attractivité de l’emballage, essentielle en linéaire, n’a plus le même impact sur les sites d’e-commerce sans vision 3D. L’emballage secondaire, traditionnellement visible du seul distributeur l’est désormais par le consommateur… Ainsi, les experts estiment qu’il est nécessaire de repenser les fonctions classiques des emballages, en considérant les exigences différentes des deux circuits.

Pour le e-commerce, des emballages discrets, protecteurs, attrayants et sur mesure

L’emballage secondaire pour livraison en e-commerce devrait idéalement être proportionné aux différentes tailles des Unités de Vente Consommateur (UVC)… La première solution consisterait à produire automatiquement des emballages dont le volume dépendra des produits à y placer. Cet emballage, sans vide, devra être renforcé aux niveaux des arrêtes, avec une surface plus ou moins glissante pour éviter les chocs à la manutention, à coût et impact environnemental réduits, inviolable, s’ouvrant facilement et attractif. La seconde serait de développer des emballages de transport plus « individuels ».

Pour le drive, l’abandon de l’emballage secondaire

En drive, l’emballage secondaire qui alimente les dépôts en UVC devrait idéalement disparaître au profit de la palette ou d’un « combiné emballage de regroupement-d’expédition » qui favorise le picking.

 
   

Quelque soit le canal de vente ou de distribution, de belles perspectives de développement se profilent pour l’emballage à condition toutefois de garantir la traçabilité, de se doter des moyens nécessaires pour un éventuel rappel des produits chez les internautes et mobinautes, de certifier l’authenticité des produits, de protéger les produits distribués sous chaîne du froid et de permettre la vente des produits sans poids fixe (comme les produits carnés).

 

Quel impact sur les circuits logistique et manutention ?

L’emballage, perçu comme un levier de réduction des coûts de transport, devrait contribuer à accélérer les opérations de manutention et les flux. Les objectifs sont d’optimiser les dimensions des emballages, du primaire au tertiaire, et de les faire évoluer pour une meilleure productivité des lignes de conditionnement industrielles, des plateformes et entrepôts de plus en plus automatisés.

Harmonisation des espaces de stockage chez les distributeurs

Par exemple, une harmonisation des dimensions des étagères chez les distributeurs, permettrait une standardisation des emballages secondaires, comme cela existe pour les palettes, et donc une optimisation de la logistique, des livraisons et de l’occupation des linéaires.

Harmonisation des informations portées par les emballages secondaires

Elle permettrait d’optimiser les échanges internationaux, la traçabilité et l’identification des colis tant en B to B qu’en B to C.

La concertation des parties prenantes nécessaire

Les premières pistes de réflexion proposées par le comité PACK EXPERTS sont d’améliorer le rapport « résistance/produit contenu » en maîtrisant coûts et impacts environnementaux de façon à encore mieux protéger les produits, y compris dans les Prêts À Vendre, limiter l’emploi des emballages de transport et/ou utiliser des emballages retournables, faire même disparaître l’emballage tertiaire en rapportant ses fonctions à l’emballage secondaire ou vice versa.

 
   

Le comité PACK EXPERTS conclut que « la mise en place de groupe de travail inter-entreprises (fabricants, logisticiens, pack développeurs…) permettrait de déboucher sur des axes communs en évitant les solutions uniques ».

Ces nombreuses pistes seront évoquées lors des conférences et émissions TV d’EMBALLAGE et MANUTENTION 2014 : le programme complet et détaillé des grands temps forts est disponible sur www.all4pack.fr

À NOTER :

2 rendez-vous qu'il ne fallait pas manquer 

  • Conférence le jeudi 20 novembre de 12h à 13h sur le plateau TV :

E-commerce, M-commerce, drive, stratégie multi-canal : conséquences pour l’emballage et sa manutention

  • Conférence le jeudi 20 novembre de 14h à 15h sur Pack Vision :

           Le E-commerce, le Drive, l'Emballage : Quelle offre ? Quelle demande ? 

Bienvenue dans l’univers all4pack – SALON DE L’EMBALLAGE ET SALON DE LA MANUTENTION :

Le rendez-vous capital de l’innovation des professionnels du Packaging – Processing – Printing – Handling

Dans un contexte d’intégration croissante de toute la chaine de production, l'édition 2014 a réaffirmé la tenue conjointe des salons EMBALLAGE et MANUTENTION. Ce rendez-vous international biennal s'est tenu du 17 au 20 novembre à Paris-Nord Villepinte. Prochain RDV du 14 au 17 Novembre 2016 !! Il illustrait la complémentarité des 4 métiers essentiels du secteur : Packaging, Processing, Printing, Handling. Cet événement a rassemblé 96 500 professionnels internationaux autour de 1 570 exposants.

Le salon EMBALLAGE, le rendez-vous capital de l’innovation PACKAGING

Tous les 2 ans, le salon international de l’emballage réunit les acteurs de la filière issus des secteurs de l’alimentaire, des liquides, de la cosmétique, de la beauté, du luxe, de la santé, de la pharmacie, de la distribution et des biens de consommation pour 4 jours d’échanges, de démonstrations, de présentation…. EMBALLAGE propose une offre complète qui met en lumière toute la force d’innovation de la filière emballage.

Matières premières, consommables et films / Machines de process et de conditionnement / Machines d’identification, tracabilité, marquage, codage / Machines d’emballages secondaires, tertiaires et d’expédition / Emballages et contenants / Transformation, impression d’emballages, étiquettes

Le salon MANUTENTION, le rendez-vous capital de l’innovation INTRALOGISTIQUE

Le salon MANUTENTION, organisé avec le soutien du CISMA, propose des matériels et des services pour l’entrepôt intelligent, en parfaite complémentarité avec le secteur fin de ligne du salon EMBALLAGE. Il est également le laboratoire des tendances d’une manutention en pleine mutation qui s’automatise toujours plus et innove. 4 secteurs à découvrir :

Manutention continue / systèmes automatisés / Prestations logistiques & systèmes d’information, autres services / Stockage & Equipements d’entrepôts / Levage / chariots