NEWSLETTER

Les questions marquées d'un * sont requises.
All4pack Packplus South PackPlus Emballage & Manutention

Le Futur du Commerce : on n'a pas fini de réinventer l'emballage !

« L’ultra-proximité » est devenue le créneau porteur, que l’on parle de magasins, de Drive ou de linéaires totalement virtuels devant lesquels on ne passe plus avec un caddie® mais un
Smartphone. Dans ce bouillonnement, les MDD tirent leur épingle du jeu grâce à la premiumisation des produits, et l’emballage est promis à une encore plus forte customisation.

MUTATION DE LA DISTRIBUTION = EVOLUTION POUR L’EMBALLAGE !

  • futur du commerce
    Jugée plus humaine avec davantage de services comme l’amplitude horaire et la livraison à domicile, la distribution de proximité concerne plus d’un foyer sur deux dans les grandes villes et privilégie des packagings plus petits.
  • Le développement du Drive conduit à considérer la « portabilité » des produits (...).
  • Le développement du e-commerce devrait favoriser l’innovation en packaging en réduisant les temps et les coûts de lancement (...).
    Permettant la réalisation de petites séries customisées, il est également propice à l’emballage personnalisé.
  • Dans une logique de transactions internationales via Internet, le multipack pourrait quant à lui réendosser une de ses fonctions principales : permettre de regrouper des produits différents
    destinés à des pays différents en portant des mentions multi-langues.
  • Dans le cadre du m-commerce, le QR Code mis au point par la société japonaise Denso-Way en 1994 est normalisé (ISO 18004) mais possède des concurrents tels le DataMatrix et le
    Flashcode en France (...).
  •  Comment l’emballage vivra-t-il dans les rayons des magasins de demain et comment vivra-t-il dans des magasins virtuels ? (...)

Opportunités ou menaces pour l’emballage ? La réponse tient ici dans la maîtrise, par les marques et les MDD, du coût global jusqu’au client final !

"
Photo Thibault Ponroy

Pour Thibault Ponroy, Directeur associé de l’agence Centdegrés, « Un point de vente doit raconter une histoire, un parti-pris, une vision de marque ou de retailer : organiser une rencontre entre le produit et son consommateur… L’emballage est un média de cette histoire. »

"

 

POUR JOUER « L’ULTRA-PROXIMITE », LES DISTRIBUTEURS VONT VERS LES CONSOMMATEURS

Selon l’Observatoire CNCC (Conseil National des Centres commerciaux), la France comptait 730 centres commerciaux en 2011 hors parcs d’activités commerciales, qui ont réalisé un chiffre
d’affaires global de plus de 118 milliards d’euros, soit un quart du C.A. du commerce de détail. Néanmoins, ce chiffre d’affaires affiche une baisse de 0,5 % à commerces constants par
rapport à l’année précédente. Selon Procos, c'est le troisième exercice en baisse du secteur depuis quarante ans, après 1993 et 2009.
L’année 2011 n’aura pas été plus favorable aux hypermarchés français dont le C.A a baissé pour la plupart, cédant ainsi le pas aux magasins de taille
plus modeste. (...)
Ce concept de proximité profite également aux « freezers centers » ou distributeurs de produits surgelés. Ils maintiennent leur position avec 18,7% de parts de marché derrière les GMS (46%) et les entreprises de livraison à domicile (20,3%)iv. Du trajet imposé qui permet aux clients des magasins Picard de débuter leur visite par les promotions dans des meubles bas, aux meubles verticaux qui signent l’offre de Système U, le merchandising fait la part belle aux couleurs et les packagings doivent être repérables à plat ou debout. (...)

PRETS POUR LE M-COMMERCE ?

Un supermarché d’un nouveau genre a vu le jour dans une station de métro de Séoul en 2011 à l’initiative de Tesco, second plus grand distributeur en Corée du Sud, et de Samsungvii. Sous le nom de « HomePlus », le concept consiste à afficher sur les murs des images de linéaires tels qu’on les voient dans un magasin, puis de scanner avec un Smartphone et une application dédiée les produits munis d’un QR-code à acheter, et enfin de payer en ligne. La commande est ensuite livrée à domicile. (...)
Cette évolution présente de nombreux challenges. (...) Et quelle sera la nouvelle place de l’emballage dans ce contexte ? (...)

QUELLE PLACE POUR LES MDD ?

Les MDD représentent quasiment 30% du C.A. des enseignes françaises. (...).

  • Photo Contenants EMBALLAGE 2012
    Selon le cabinet XTC, une innovation sur cinq est le fait d’une marque de distributeur et la valeur ajoutée apportée par le packaging à ces MDD est variable selon les enseignes.
  •  Relookée en 2010 la marque Monoprix utilise un ton complice et décalé sur ses nouveaux packs et l'enseigne s'autorise même des commentaires sur les emballages.
  •  D’autres enseignes redoublent d’inventivité comme Décathlon qui conditionne ses barres de céréales Aptonia avec l’emballage Clak, ou comme le distributeur anglais Sainsbury’s, qui
    embouteille son coktail Margarita dans un shaker, ou encore comme le distributeur canadien Loblaw dont la pizza « déli-déchire » est conditionnée, prédécoupée avec sa sauce à « dipper »
    de la marque « le choix du Président ».

L’emballage est au coeur des grandes mutations du commerce. Il doit ainsi satisfaire les multiples exigences des différentes réglementations (sanitaire, sécurité, environnementale…), et affronter le contexte économique et sociétal. Une fois encore, à travers EMBALLAGE 2012, l’industrie de l’emballage montre son exceptionnelle capacité d’innovation pour relever ces nombreux enjeux.

 

 

Bienvenue dans l’univers all4pack – SALON DE L’EMBALLAGE ET SALON DE LA MANUTENTION :

Le rendez-vous capital de l’innovation des professionnels du Packaging – Processing – Printing – Handling

Dans un contexte d’intégration croissante de toute la chaine de production, l'édition 2014 a réaffirmé la tenue conjointe des salons EMBALLAGE et MANUTENTION. Ce rendez-vous international biennal s'est tenu du 17 au 20 novembre à Paris-Nord Villepinte. Prochain RDV du 14 au 17 Novembre 2016 !! Il illustrait la complémentarité des 4 métiers essentiels du secteur : Packaging, Processing, Printing, Handling. Cet événement a rassemblé 96 500 professionnels internationaux autour de 1 570 exposants.

Le salon EMBALLAGE, le rendez-vous capital de l’innovation PACKAGING

Tous les 2 ans, le salon international de l’emballage réunit les acteurs de la filière issus des secteurs de l’alimentaire, des liquides, de la cosmétique, de la beauté, du luxe, de la santé, de la pharmacie, de la distribution et des biens de consommation pour 4 jours d’échanges, de démonstrations, de présentation…. EMBALLAGE propose une offre complète qui met en lumière toute la force d’innovation de la filière emballage.

Matières premières, consommables et films / Machines de process et de conditionnement / Machines d’identification, tracabilité, marquage, codage / Machines d’emballages secondaires, tertiaires et d’expédition / Emballages et contenants / Transformation, impression d’emballages, étiquettes

Le salon MANUTENTION, le rendez-vous capital de l’innovation INTRALOGISTIQUE

Le salon MANUTENTION, organisé avec le soutien du CISMA, propose des matériels et des services pour l’entrepôt intelligent, en parfaite complémentarité avec le secteur fin de ligne du salon EMBALLAGE. Il est également le laboratoire des tendances d’une manutention en pleine mutation qui s’automatise toujours plus et innove. 4 secteurs à découvrir :

Manutention continue / systèmes automatisés / Prestations logistiques & systèmes d’information, autres services / Stockage & Equipements d’entrepôts / Levage / chariots